English/French

Google Traduction aide à l'intégration des nouveaux arrivants

Nga: Radio-Canada

Un organisme qui vient en aide aux demandeurs d'asile lors de leur arrivée à Toronto remarque qu'ils sont nombreux à utiliser l'application Google Traduction pour naviguer dans la vie quotidienne, remplir des formulaires, mais aussi tisser des liens avec les autres.

Chaque fois que Hamid a besoin de demander quelque chose à l'organisation caritative Matthew House, il tape les mots en persan dans Google Traduction sur son téléphone, appuie sur Entrée et montre la phrase en anglais au personnel.

Hamid est demandeur d'asile et ne souhaite pas que son identité soit révélée pour des raisons de sécurité. Il est arrivé au Canada avec un passeur en provenance d'Iran il y a cinq mois. Incapable de parler anglais, il a utilisé Google Traduction pour s'en sortir.

Cela m'aide à trouver le mot que je cherche, raconte-t-il avec l'aide de son interprète, Mojde Jaberifard.

L'association Matthew House est remplie de demandeurs d'asile du monde entier. L'organisme de bienfaisance leur offre un domicile pendant qu'ils attendent de savoir s'ils sont acceptés au Canada.

Tisser des liens, créer des relations

La responsable de la gestion de l'organisme, Gisela Guillen, explique qu'elle utilise elle aussi souvent l'application pour communiquer.

Je pense que nous avons construit une relation grâce à ça; c'est de cette façon que nous communiquons avec Hamid, raconte-t-elle.

L'application Google Traduction existe depuis un moment. La semaine dernière, Google a lancé une mise à jour visant à augmenter le nombre de langues de 88 à plus de 100.

Au lieu de ne passer que de l'anglais au français, vous pouvez maintenant passer du tamoul au japonais, illustre Alexandra Klein, à la tête de Google Canada.

Photo: Radio-Canada/Natalie Nanowski/CBC